Conseils - Pelouse en santé

Informations pour une pelouse en santé

Vous cherchez une entreprise pour avoir une pelouse en santé dans la grande région montréalaise?

Contactez-nous dès maintenant...

Avoir une pelouse est un agrément lorsqu'elle est bien entretenue. Pas besoin qu'elle soit aussi grande qu'un terrain de golf, un petit espace devrait suffire pour embellir amplement votre jardin, et surtout, votre maison. Lors de son entretien, l'on doit tout prendre en compte: le sol sur lequel elle s'établit, ainsi que les modalités d'entretiens divers y afférent etc.

 

Le nettoyage printanier

 

L'hiver dernier a sûrement laissé des traces indésirables sur votre pelouse, qui n'est certainement plus dans sa plus belle forme. Attendez donc que tout sèche pour procéder au nettoyage. Cette initiative redonnera de l'éclat à votre gazon. Néanmoins, elle ne met pas votre gazon à l'abri des champignons et des punaises velues disposées en plaques jaunâtres. En cela, il vaut mieux prévenir que guérir en procédant à une haute tonte, puis en lui proférant une aération suffisante.

L'aération

 

Printemps ou automne, vous avez le choix entre ces deux saisons pour aérer votre pelouse, une fois par an. Au printemps, évitez de travailler sur le sol gelé. Cette pratique permet d'œuvrer sur un sol compact, puisque celui-ci est hostile à l'apport en oxygène, en éléments nutritifs et surtout en eau de la pelouse. Aussi, l'infiltration de ces éléments dans votre gazon est la principale cible de l'opération. Ainsi, le développement racinaire ne posera pas de problèmes, au même titre que la désintégration des matières organiques ou encore du feutre.

 

Le terreautage

 

L'action du terreautage se résume au posage d'une couche fine épaisse de 1 cm au max de terreau ou de compost sur la pelouse. Autrement, vous pouvez utiliser le mélange mousse-compost-terre à jardin, selon toujours votre type de sol. Après l'aération de votre pelouse s'ensuit le terreautage. Grâce à lui, la capacité de rétention d'eau et de substances nutritifs fertilisants de votre pelouse sera améliorée. De même, celle-ci bénéficiera du chaume présent dans ses micro-organismes, qui évoluera ensuite en matière organique, ce qui rendra votre pelouse plus dense que jamais, au top de sa forme.

 

La fertilisation

 

Le terreautage est ce qu'on appelle une fertilisation naturelle. Néanmoins, vous devrez en outre adopter la fertilisation proprement dite, lorsque le développement des herbes est entamé. En appliquant certains engrais (naturels, minéraux, organiques...), vous maximiserez l'apport d'éléments minéraux que votre pelouse aura besoin pour sa croissance.

 

La tonte

 

La tonte est une opération classique. Tout détenteur d'une pelouse sait ce que c'est, ou en quoi ça consiste. Néanmoins, savez-vous à quoi sert-elle? De prime abord, elle est bénéfique pour le développement racinaire. Ensuite, elle préserve la verdure et augmente la prestance de la pelouse en lui permettant de faire face à la chaleur ou à la sècheresse puisqu’effectivement, .son principe repose sur la rétention de l'humidité au sol. Toutefois, elle ne s'effectue pas au pif, d'où il est essentiel de connaître les règles y afférentes pour chaque saison.

 

L'herbicyclage

 

Une fois tondue, il est conseillé de ne pas ôter les herbes de votre pelouse. En effet, cette herbe procurera des éléments nutritifs nécessaires dans la protection de votre pelouse comme le potassium ou encore l'azote. Racines fortifiées, ténacité face aux maladies ou aux insectes, voilà ce qui peut résulter d'un bon herbicyclage.

 

L'irrigation

 

L'arrosage de votre pelouse serait idéal si on l'effectuait une fois par semaine. Néanmoins, il est aussi essentiel de tenir compte des saisons. En saison de pluie, c'est-à-dire durant une période du printemps ou de l'automne, vous avez l'occasion de vous reposer sur vos lauriers puisque pas d'arrosage nécessaire pour la semaine qui suit.

 

La rénovation de la pelouse

 

La rénovation d'une pelouse repose en quelques phases: la première étant la tonte courte du gazon et l'application de produit anti mousses. Après 15 jours, le ramassage de la mousse répandue ainsi que la scarification est indispensable. Puis, pratiquez l'ensemence des parties débarrassées avec du gazon de qualité, que vous allez terreauter et arroser ensuite. Entre les 20 et 30 jours qui suivent, retondez votre gazon, mais à une hauteur plus importante. 3 mois sont passés? Terminez votre rénovation de pelouse par l'adoption d'engrais spécial ou de désherbant à doses convenables.

 

Entretien avant l'hiver

 

Quand le froid arrive, notre pelouse s'expose à de nombreux soucis. Procédez à une tonte efficace, d'environ 4 à 5 cm. Toutefois, veillez à ce qu'elle se fasse juste avant le premier gel, et non après.